Nous vous présentons ici quelques cinématiques cartésiennes

mises en œuvre dans les imprimantes 3D ultim3d.

La cinématique ainsi que le type de châssis sont choisis et adaptés selon l’imprimante 3D projetée.


Cinématique E-X-Z P-Y

–> l’outil est porté par un chariot qui se déplace en X, les guides de l’axe X sont mobiles en Z ; le plateau est mobile selon l’axe Y.

C’est la cinématique utilisée dans les modèles ultim3d tekna.

Cinématique E-Z P-XY

–> l’outil est porté par une potence qui se déplace en Z, le plateau est porté par une « table croisée » XY.

L’outil se déplace uniquement verticalement en Z. Cela permet l’utilisation d’outils lourds.

C’est la cinématique utilisée dans les modèles ultim3d premium.


Cinématique E-XY P-Z

–> l’outil est porté par une « table croisée » qui se déplace en XY, le plateau est mobile selon l’axe Z.

C’est une cinématique évoluée, permettant des déplacements rapides.

Cinématique E-XHY P-Z

–> l’outil est porté par un chariot qui se déplace en X, les guides de l’axe X sont mobiles en Y ; le plateau est mobile selon l’axe Z.

Cette cinématique peut être pilotée par un moteur en X et un moteur en Y, ou bien par une combinaison de deux moteurs agissant simultanément sur le chariot porte outil.

C’est la cinématique utilisée dans les modèles ultim3d sigma.


Cinématique E-XY P-Z  process

–> l’outil est porté par une « table croisée » qui se déplace en XY, le plateau est mobile selon l’axe Z.

La masse des parties mobiles est limitée, permettant des vitesses de déplacements très rapides.

Cinématique E-XY-Z P process plus

–> l’outil est porté par une « table croisée » qui se déplace en XY ; l’ensemble outil/axes XY se déplace verticalement selon Z. Le plateau est fixe.

Cette cinématique est adaptée aux imprimantes de grandes dimensions qui nécessitent un plateau rectifié épais et lourd, qui reste fixe et ne se déforme pas.


Cinématique delta

–> l’outil est porté par une potence supportée par 3 chariots mobiles. Le plateau est fixe dans la configuration présentée.

Il s’agit ici de la cinématique delta volontairement simplifiée pour plus de clarté. Pour être complète et pleinement fonctionnelle, chaque liaison doit être réalisée par un parallélogramme déformable sur un plan.

La cinématique DELTA est une cinématique cartésienne particulière : il n’y a pas d’axe privilégié par rapport à l’outil, les 3 axes dirigent simultanément les mouvements de l’outil.

La cinématique delta peut aussi être appliquée à un déplacement sur un plan :

–> la configuration vectris

Dans cette configuration, l’outil est porté par un chariot qui se déplace dans un plan correspondant aux 2 axes guides parallèles. Le plateau est mobile verticalement selon Z.

Plusieurs systèmes de chariots coplanaires peuvent être disposés indépendamment autour du plateau P.

Cette cinématique vectris autorise des vitesses de déplacements aussi élevées que la cinématique E-XY P-Z ( voir ci-avant ).